Nouveautés

Booster votre activité avec un site e-commerce Espace publicitaire à louer Solution pour les fiduciaires et les experts comptables Solution pour les fiduciaires et les experts comptables 
l'Déposez votre CV

mardi 10 novembre 2020

 Un modèle Excel de suivi quotidien des banques sur Excel


Application Excel pour le suivi quotidien de votre compte bancaire à télécharger gratuitement :

Exemple Suivi Trésorerie



Télécharger ICI

vendredi 28 août 2020

la cnss et la cnt


 
CONVENTION POUR L’ACCOMPAGNEMENT DU SECTEUR DU TOURISME
AUX CHOCS INDUITS PAR LA PANDEMIE DU CORONAVIRUS (COVID-19)
Entre
Le Gouvernement La Caisse Nationale de Sécurité Sociale
Et
La Confédération Nationale du Tourisme
Entre les soussignes :
Le Gouvernement de Sa Majesté Le Roi, représentés par :
• Monsieur Mohamed BENCHAABOUN, Ministre de l’Economie, des Finances et de
la Réforme de l’Administration ;
• Madame Nadia FETTAH, Ministre du Tourisme, de l’Artisanat, du Transport Aérien
et de l’Economie Sociale ;
• Monsieur Mohamed AMKRAZ, Ministre du Travail et de l’Insertion Professionnelle.
Et
La Caisse Nationale de Sécurité Sociale représentée par Monsieur Abdellatif MORTAKI,
Directeur Général par Intérim, ci-après dénommé « CNSS ».
D’une part,
La Confédération Nationale du Tourisme, représentée par Monsieur Abdellatif KEBBAJ,
Président, ci-après dénommée « CNT ».
D’autre part,
Il est probablement exposé ce qui suit :
PREAMBULE
Considérant les Hautes Instructions Royales pour le « soutien de l'économie nationale, a
travers une batterie de mesures qui seront proposées par le gouvernement, notamment
en termes d'accompagnement des secteurs vulnérables aux chocs induits par la crise du
Coronavirus, tels que le tourisme, ainsi qu'en matière de préservation des emplois et
d'atténuation des répercussions sociales de cette crise » ;
Vu le Dahir portant loi n° 1-72-184 du 15 joumada II 1392 (27 juillet 1972) relatif au régime
de sécurité sociale tel qu’il a été modifié et complété ;
Vu la décision du Comite de Veille Economique institue pour le suivi des répercussions du
Coronavirus (Covid-19) et l'identification des mesures d'accompagnement ;
Vu le contrat programme 2020-2022 relance du secteur touristique en phase post COVID-19
En vue de préserver l‘emploi et conserver le pouvoir d'achat des salaries du secteur prive, en
arrêt provisoire de travail au titre de la période allant du 01 juillet au 31 décembre 2020.
Il est convenu et arrête ce qui suit :
Article 1 : OBJET
La présente convention a pour objet de fixer les modalités de mise en place des
mesures d'accompagnement du secteur touristique face aux chocs induits par la pandémie du
Coronavirus (Covid-19) relatives au volet préservation de l'emploi, à savoir :
• 1ère mesure : l‘octroi d'une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH en plus
du bénéfice des prestations relatives a l'assurance maladie obligatoire et aux allocations
familiales au profit des salaries, des employés sous contrat insertion déclarés a la
CNSS au titre du mois de février 2020, et relevant des employeurs en difficulté affiliées
a la CNSS ainsi qu'une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH aux guides
de tourisme agréés par le Département du Tourisme et affilié à la CNSS et ce pendant
la période allant du 01 Juillet au 31 décembre 2020.
• 2ème mesure : la suspension du paiement des cotisations sociales dues à la CNSS au
titre de la période allant 01 Juillet au 31 décembre 2020 avec remise gracieuse des
majorations de retard au titre de cette période pour les employeurs en difficulté affiliées
à la CNSS.
Article 2 : ELIGIBILITE
Sont éligibles aux mesures énumérées dans l’article 1, les salariés et les stagiaires des
établissements d’hébergement touristique classés, des agences de voyages agréées, des
transporteurs touristiques agrées par le Département du Transport dont le chiffre
d’affaires a baissé d’au moins 50% au titre des mois de juillet, août, septembre, octobre,
novembre et décembre 2020 par rapport à la même période de l’année 2019 à condition
que l’ensemble des salariés et stagiaires sous contrat d’insertion déclarés auprès de la
CNSS au titre de février 2020, ne dépassent pas 500 personnes et les guides de tourisme
agréés et affiliés à la CNSS.
Si le nombre d’employés est supérieur à 500 personnes ou le chiffre d’affaires a baissé
d’un taux compris entre 25% et 50% la décision d’octroi de l’indemnité est soumise à
l’avis d’une commission présidée par le ministère chargé des Finances et composée
des représentants des ministères chargés du Tourisme , du Transport et du Travail et
de la CNSS. Et satisfaisant les conditions suivantes:
Pour la 1ère  mesure :

• Les salaries, les employés sous contrat insertion relevant des entreprises en difficulté et

ayant maintenu 80% ou plus des emplois stables par rapport à la déclaration CNSS du
mois de Février 2020.

• Les guides de tourisme agréés par le Département du Tourisme et affilié à la CNSS. Les

guides s’engagent à se conformer à la réglementation en vigueur (carte professionnelle
et badge, adhésion à la représentation métier et statut Autoentrepreneur pour les guides
non salariés) pour bénéficier de l’indemnité. Cette indemnité sera minorée du montant
relatif à la cotisation de ces derniers à la CNSS, et ce, dès l’entrée en vigueur du décret
instituant la couverture sociale des guides.
La liste des guides de tourisme ayant les conditions conformément au cadre
réglementaire et éligibles sera communiquée à la CNSS par le Département du
Tourisme
Article 3 : MODALITES DE MISE EN ŒUVRE
3.1. Pour la 1ère mesure :
L’entreprise requérante renseigne au niveau du portail de la CNSS, un formulaire informant :

• Son numéro d’affiliation ;

• Déclaration sur l’honneur certifiant la baisse d’activité induite par la pandémie du

Coronavirus ;

• Un fichier électronique des salariés et des employés sous contrat insertion déclarés au

titre de février 2020.
Le guide de tourisme requérant renseigne au niveau du portail de la CNSS, un formulaire
informant :

• Son numéro de badge ;

• Son numéro d’affiliation dès l’entrée en vigueur du décret instituant la couverture

sociale des guides de tourisme.
La CNSS applique la mesure pour les entreprises et les guides de tourisme qui ont saisi leurs
demandes sur le portail.
La CNSS puise, a partir de l'avance versée par l'Etat, le montant correspondant a l'indemnité et
aux prestations servies durant la période concernée pour les salaries, les employés sous contrat
insertion et les guides de tourisme éligible à la 1ère mesure;
La CNSS procède, à la fin de chaque mois, au service de l'indemnité forfaitaire mensuelle
susmentionnée au profit des, des employés et stagiaires sous contrat insertion éligibles et aux
guides de tourisme. En outre, la CNSS sert les allocations familiales et les prestations de
l'assurance maladie obligatoire au profit des salariés et des stagiaires sous contrat insertion
éligibles selon les dispositions règlementaires en vigueur, et ce par virement bancaire ou par
mise à disposition.
3.2. Pour la 2ème mesure :
L’employeur requérant renseigne au niveau du portail de la CNSS, un formulaire informant
sur :

• Son numéro d’affiliation ;

• Déclaration sur l’honneur certifiant la baisse d’activité induite par la pandémie du

Coronavirus ;
La CNSS applique la mesure pour les employeurs qui ont saisi leurs demandes sur le portail.
Les modalités de mise en œuvre de la remise gracieuse des majorations de retard pour les
employeurs en difficulté, affilies a la CNSS, sont régies par une décision conjointe du Ministre
du Travail et de !'Insertion Professionnelle et du Ministre de l'Economie, des Finances et de la
Reforme de l'Administration.
Article 4 : MODALITES DE MISE EN ŒUVRE
1ère  mesure : Avant le service aux salaries et aux employés sous contrat insertion, de
l'indemnité, des allocations familiales et des prestations de l'AMO, la CNSS procède à la
vérification que ces salaries et employés sous contrat insertion ont été déclarés à la CNSS
au courant du mois de versement.
2ème mesure : Les employeurs affiliés à la CNSS doivent faire leurs demandes de remise
gracieuse des majorations de retard avant le 31 aout 2020. Ce délai pourrait être prorogé
par le comité de veille économique.
Article 5 : MODALITES DE DEBLOCAGE
Pour procéder au versement de l’indemnité, des allocations familiales et les prestations de
l'assurance maladie obligatoire conformément aux conditions fixées par la présente convention,
le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration, versera à partir
des disponibilités du compte d’affectation spécial intitulé « Fonds spécial pour la gestion de
pandémie du Coronavirus – la COVID 19-», une avance à la CNSS au compte bancaire de dépôt
N° 310 7080 1003 024 7036093 0165 ouvert à cet effet par cet établissement auprès de l’Agence
Bancaire de Casablanca Bourgogne de la Trésorerie Général du Royaume au nom de « CNSS
FONDS PANDEMIE COVID-19 ».
Il reste entendu qu’à la fin de l’opération, tout reliquat non utilisé, sera versé au Trésor.
Article 6 : RESTITUTION DE L’INDU
Toute somme indument perçue au titre des mesures définies à l’article 1er
 de cette convention,
devra être remboursée à la CNSS par les employeurs concerné dans un délai de 30 jours à partir
de la date de notification de la CNSS.
Article 7 : AUDIT FINANCIER
A l’expiration de la présente convention un audit de l’ensemble des opérations réalisées par la
CNSS sera effectué par l’Inspection Générale des Finances. Le rapport y afférent est transmis
aux départements ministériels concernés.
Article 8 : COMITE DE SUIVI
Le suivi de l’exécution de la présente convention est assuré par le comité technique issu du
Comité de veille Economique.
Article 9 : DUREE DE VALIDITE DE LA CONVENTION
La présente convention couvre la période allant du 01 Juillet au 31 Décembre 2020 et pourra
être renouvelée en fonction de la situation épidémiologique du pays.
La présente convention est signée en cinq exemplaires originaux.

Télécharger le document ICI

mercredi 5 août 2020

PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2020 

LES MESURES FISCALES

PROJET DE LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE 2020



MESURES COMMUNES
1. Etalement de certaines dépenses liées à la pandémie du Coronavirus
sur cinq (5) exercices.
Dans le cadre des mesures urgentes mises en oeuvre pour faire face aux répercussions de la
pandémie du Coronavirus‘’Covid-19’’, un traitement spécifique a été prévu pour les dépenses
liées aux dons accordés au Fonds spécial pour la gestion de cette pandémie, créé par le décret
n° 2-20-269 du 16 mars 2020, et pour les autres charges de structure fixes liées à la sous
activité des entreprises par rapport à leur capacité normale de production ou de
fonctionnement prévue pour 2020.
Concernant les dons versés par les entreprises audit fonds, qui vise notamment le soutien de
l’économie nationale, la préservation des emplois et l’atténuation des répercussions sociales
de la pandémie du Coronavirus, leur traitement comptable a été précisé par l’avis n° 13 du
Conseil National de la Comptabilité (CNC) du 29 avril 2020, explicitant les incidences
comptables de la pandémie de la Covid-19, en vue de permettre leur étalement sur plusieurs
exercices.
S’agissant des autres charges de structure fixes liées à la sous activité des entreprises durant
cette pandémie, l’avis n° 13 du CNC précité a également prévu la possibilité de leur étalement
sur plusieurs exercices.
Sur le plan fiscal, compte tenu de l’importance significative de ces dépenses liées à la
pandémie du Coronavirus ‘‘Le Covid-19’’, du caractère pluriannuel de leur impact sur la
continuité des activités des entreprises et leur développement, il est proposé de les considérer
comme des charges déductibles du résultat fiscal, à répartir sur plusieurs exercices.
Ainsi, il est proposé de considérer comme charges déductibles, à répartir sur plusieurs
exercices :
▪ Les sommes versées par les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés ou àl’impôt sur
le revenu professionnel et/ou agricole, déterminé selon le régime du résultat net réel ou
du résultat net simplifié, sous forme de contributions, dons ou legs au "Fonds spécial pour
la gestion de la pandémie du Coronavirus Le Covid-19", créé par le décret susvisé ;
▪ Les charges de structure fixes engagées ou supportées par les entreprisesprécitées durant
la période de l’état d’urgence sanitaire déclaré sur l’ensemble du territoire national, pour
faire face à la propagation de la pandémie du Coronavirus "Covid-19", et qui sont liées la
sous activité par rapport à la capacité normale de production ou de fonctionnement
prévue pour 2020.
Ces charges doivent être transférées au compte « charges à répartir sur plusieurs exercices »
et amorties à taux constant sur cinq (5) exercices, à partir du premier exercice de leur
constatation en comptabilité.

mardi 14 juillet 2020

Application excel pour établir un bulletin de paie 



Bulletin de paie marocain sous format excel , vous pouvez calculer le salaire net , salaire brut , salaire de base, retraite CIMR, les avances et les prêt. 

mercredi 17 juin 2020

RECU POUR SOLDE DE TOUT COMPTE


RECU POUR SOLDE DE TOUT COMPTE



Je soussignée,... , 
Demeurant ...

Reconnais avoir reçu de la société …, (adresse)
N° Patente : R.C. : 

Mon certificat de travail, et,
Pour SOLDE DE TOUT COMPTE, la somme de …dh payée par chèque N°… SUR LE COMPTE …,

En paiement des salaires, accessoires de salaires, remboursements de frais et toutes indemnités, quels qu’en soient la nature ou le montant, qui m’étaient dus au titre de l’exécution et de la cessation de mon contrat de travail.

Je déclare connaître les dispositions de l'article 75 du Code du travail, qui me confère le droit de dénoncer ce reçu pour solde de tout compte dans délai maximum de 60 jours à partir de la date de signature du présent .

Le présent reçu a été établi en deux exemplaires, dont un m’a été remis.



Fait à               , le



( signature du salarié précédée de la mention manuscrite 
« Bon pour solde de tout compte » )

lundi 11 mai 2020

Livre de comptabilité générale PDF

livre de comptabilité générale

samedi 9 mai 2020


parametrage sage paie rh

paramétrage de logiciel sage paie & RH

Plan du cours

Exercice pratique N°1 :

Installation de Sage Paie

 Bulletin de paie du client
 Livre de paie
 Type de salaire :

o Mensuel avec CNSS et retraire

 Liste des rubriques

o Mensuel avec CNSS

 Liste des rubriques
o Horaire avec CNSS
 Liste des rubriques

o ANAPEC

 Liste des rubriques
Exercice pratique N°2 :
Créer un nouveau fichier
Paramétrage niveau 1
Paramétrage niveau 2

Liste :

 Liste des constantes
 Liste des rubriques
 Gestion bulletin modèle
 Créer l’organisation de la société
 Créer l’établissement
 Créer des caisses de Cotisation (CNSS, …) afin d’obtenir des états des cotisations
 Créer les tables des prêts
 Créer la modélisation comptable
 Créer les tables
 Créer les salariés

Traitement de la paie et Etats Gestion :

 Gestion -> bulletin salarié -> saisie des variables
 Calcul

Etats :

 Editions (Livre de paie, …)
 Sauvegarde
 Clôture
 Passation comptable (on génère le fichier comptable de la paie)
 Ouverture du mois


mercredi 6 mai 2020

Mode opératoire pour le dépôt d’une déclaration d’arrêt de travail en mode EDI (dépôt de fichier) sur le portail covid19.cnss.ma


Le mode EDI est destiné aux affiliés grands comptes déclarant un nombre important de salariés.
Ce document décrit les étapes à suivre par ces affiliés pour déclarer l’arrêt de travail sur le portail Covid19 de la CNSS par un mode simplifié reposant sur le dépôt d’un fichier.

Etape 1 : Initier une nouvelle déclaration en sélectionnant le secteur d’activité et le niveau de baisse du chiffre d’affaire

1. Sélectionner le numéro d’affiliation
2. Sélectionner le secteur d’activité
3. Indiquer le niveau de baisse du chiffre d’affaire
4. Cliquer sur suivant

comptabilité, fiduciaire, economiste

Etape 2 : Choisir « Déposer un fichier »

1. Cliquer sur « déposer un fichier »

economiste, finance, mba

Etape 3 : Sélectionner le fichier à déposer

1. Cliquer sur « choisir un fichier »
2. Sélectionner le fichier à déposer qui devra respecter la structure suivante :
                           o Type de fichier : CSV (Séparateur point-virgule)
                           o Nom du fichier : COV_numéro d’affiliation_Période.CSV
                              Exemple : COV_1234567_202004.CSV
                           o Contenu du fichier : Numéro d’affiliation ; Numéro d’immatriculation ;
                              Période ; Nombre de quarts de mois d’arrêt de travail
                              Exemple : 1234567 ; 123456789 ; 202004 ; 4
3. Cliquer sur « Envoyer »

ecole superieur

Etape 4 : Valider la déclaration après avoir coché la case de déclaration sur l’honneur

1. Cocher la case de déclaration sur l’honneur
2. Cliquer sur « Valider »

Valider la déclaration après avoir coché la case de déclaration sur l’honneur

N.B : Lorsque le fichier déposé n’est pas conforme, les erreurs s’affichent dans cette zone

1. Corriger ces erreurs au niveau du fichier
2. Cliquer sur « Mettre à jour »
3. Cliquer sur « Envoyer »

corriger erreur edi





lundi 27 avril 2020



Création de site internet

Nous créons des sites internet PREMIUM équipés d'un espace d'administration ergonomique, optimisés pour le référencement naturel et compatibles avec les tablettes et les mobiles

Livraison rapide

Avant la mise en ligne, votre site internet sera parfaitement configuré, optimisé, sécurisé et fonctionnel dans un délai ne dépassant pas 15 jours

SEO friendly

Nos sites internet sont conçus pour répondre aux préconisations des moteurs de recherche, aussi bien au niveau de leur structure que de leur contenus.

Responsive design

Grâce à différents principes et techniques que nous utilisons, nos sites internet offrent une consultation confortable sur des écrans de tailles très différentes

Intérlocuteur direct

Un expert qualifié sera votre interlocuteur personnel et direct. Par conséquent, il vous accompagnera durant les différentes étapes, jusqu’à la finalisation de votre site web

mercredi 22 avril 2020

Note circulaire fiscale_Covid19



mardi 21 avril 2020

Evolution de la situation épidémiologique du virus depuis l'apparition des premiers cas au Maroc




mardi 14 avril 2020

espace entreprises

Voici la date de retour à l’heure GMT au Maroc

A l’occasion du mois sacré de Ramadan, le Maroc va repasser à l’heure légale GMT le dimanche 19 Avril prochain à 03H00, annonce le ministère de la Réforme de l’administration et de la fonction publique.