Nouveautés

L'application Espace entreprises est disponible gratuitement sur Google Play Store Application pour générer le Fichier XML du relevé des déductions de la TVA 
l'Déposez votre CV 
crédits immobiliers sur 40 ans télécharger Sage Saari ligne 100

samedi 29 novembre 2014


DUREE DU TRAVAIL



Dans les activités non agricoles, la durée normale de travail des salariés est fixée à 2288 heures par année
ou 44 heures par semaine

La durée annuelle globale de travail peut être répartie sur l'année selon les besoins de l'entreprise à
condition que la durée normale du travail n'excède pas dix heures par jour Dans les activités agricoles, la durée normale de travail est fixée à 2496 heures dans l'année

Dans les activités non agricoles, est considéré comme travail de nuit tout travail exécuté entre 21 heures
et 6 heures. Dans les activités agricoles, est considéré comme travail de nuit tout travail exécuté entre 20
heures et 5 heures.

Les heures supplémentaires donnent lieu à une majoration de salaire de 25 % si elles sont effectuées entre
6 heures et 21 heures pour les activités non agricoles et entre 5 heures et 20 heures pour les activités
agricoles, et de 50 % si elles sont effectuées entre 21 heures et 6 heures pour les activités non agricoles et
entre 20 heures et 5 heures pour les activités agricoles.

La majoration est portée respectivement de 25% à 50% et de 50 % à 100 % si les heures supplémentaires

sont effectuées le jour du repos hebdomadaire du salarié, même si un repos compensateur lui est accordé.

vendredi 28 novembre 2014

 LE SALAIRE



Il est librement débattu entre employeur et salarié, mais il ne peut être inférieur, selon les secteurs
d'activité au salaire minimum.

A) Salaires minimums :

• Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti SMIG : 9,66 DH/heure à partir de juillet 2004.
• Salaire Minimum Agricole Garanti (SMAG) : 50DH/jour à partir de juillet 2004 Tous les
travailleurs doivent percevoir, en sus de leur salaire, une prime d'ancienneté de :

- 5 % du salaire après 2 ans de service continus ou non dans le même établissement ou chez le
même employeur ;
- 10 % après 5 ans de service
- 15 % après 12 ans de service
- 20 % après 20 ans de service

B) Salaires moyens :

Ils sont débattus librement entre employeurs et employés. Ci-après, des exemples antérieurs à juillet
2004 .
• Ouvrier qualifié : 12,04-12,98 DH/heure
• Chef d'équipe : 14,85-16,77 DH/heure
• Contremaître : 2 750-3 630 DH/mois
• Ingénieurs et cadres : 6 600-11 000 DH/mois

A ces coûts de salaires, variables selon les branches d'industrie, s'ajoutent les charges sociales. Ces
dernières sont de l'ordre de 17% de la rémunération brute mensuelle.


vous trouvez ci-dessus des exercices sur le le calcule des salaires :






jeudi 27 novembre 2014


 CONTRAT DE TRAVAIL

Recrutement -Période d’essai -indemnités


A) Recrutement :

Le contrat de travail se fait entre l'employeur et l'employé pour une durée déterminée ou indéterminée, ou bien pour accomplir un travail précis.

Le contrat conclu pour une durée maximum d'une année devient un contrat à durée indéterminée lorsqu'il est maintenu au-delà de sa durée.

Le contrat de travail à durée déterminée peut être conclu dans les cas où la relation de travail ne permet
pas une durée indéterminée (remplacement d'un salarié, accroissement temporaire de l'activité de
l'entreprise, travail à caractère saisonnier, création d’une entreprise, lancement d’un nouveau produit non agricole).

Lors de le recrutement, l’employeur est tenu de communiquer aux salariés par écrit, les dispositions
relatives aux domaines ci-après :

• la convention collective de travail et, le cas échéant, son contenu
• le règlement intérieur
• les horaires de travail
• le repos hebdomadaire
• la préservation de la santé et de la sécurité, et la prévention des risques liés aux machines
• les date, heure et lieu de paye
• le numéro d'immatriculation à la Caisse nationale de sécurité sociale
• l'organisme d'assurance les assurant contre les accidents de travail et les maladies professionnelles.

Le contrat de travail peut être provisoirement suspendu dans les cas suivants :

• pendant la durée de service militaire obligatoire
• pendant l'absence du salarié pour maladie ou accident dûment constaté par un médecin
• pendant la période qui précède et suit l'accouchement dans les conditions prévues par le code du
travail.
• pendant la période d'incapacité temporaire du salarié résultant d'un accident du travail ou d'une
maladie professionnelle
• pendant les périodes d'absence du salarié prévues par le code de travail.
• pendant la durée de la grève
• pendant la fermeture provisoire de l'entreprise intervenue légalement.
Toutefois, le contrat de travail à durée déterminée prend fin à sa date d'échéance.

B) Période d’essai:

La période d'essai permet à chaque partie de rompre le contrat de travail, sans préavis ni indemnité, et
peut être renouvelée une seule fois.

La période d'essai dans le cadre de contrats à durée indéterminée est fixée à :

• trois mois pour les cadres et assimilés
• un mois et demi pour les employés
• quinze jours pour les ouvriers

En ce qui concerne les contrats à durée déterminée, la période d'essai ne peut dépasser:

• une journée au titre de chaque semaine de travail dans la limite de deux semaines lorsqu'il s'agit de
contrats d'une durée inférieure à six mois
• un mois lorsqu'il s'agit de contrats d'une durée supérieure à six mois.
Toutefois, après une semaine de travail, la rupture de la période d'essai non motivée par faute grave du
salarié, est subordonnée aux préavis suivants :

• 2 jours s'il est payé à la journée, à la semaine ou à la quinzaine
• 8 jours s'il est payé au mois.

Après l'expiration de la période d'essai, le salarié licencié sans faute grave, doit bénéficier d'un délai de
préavis d’au moins huit jours.

Des périodes d'essai inférieures à celles mentionnées ci-dessus peuvent être prévues par le contrat de
travail, la convention collective ou le règlement intérieur.

C) Cessation d’activité et indemnités

Les sanctions disciplinaires appliquées graduellement contre un employé pour faute grave (article 39), et
épuisées durant l’année, donnent droit à l’employeur pour procéder au licenciement.

Toutefois, si l’employé quitte son travail en raison d’une faute grave venant de l’employeur (article 40),
le licenciement sera considéré comme abusif En cas de cessation d’activité,

• l'employeur doit délivrer au salarié un certificat de travail, dans un délai maximum de huit jours à
la fin du contrat de travail.
• Le salarié est tenu de délivrer à l'employeur un reçu pour solde de tout compte, pour s'acquitter de
tout paiement envers lui.

Le salarié lié par un contrat de travail à durée indéterminée a droit à une indemnité, en cas de
licenciement après six mois de travail dans la même entreprise quels que soient le mode de rémunération
et la périodicité du paiement du salaire.

Le montant de l'indemnité de licenciement pour chaque année ou fraction d'année de travail effectif est
égal à :

• 96 heures de salaire pour les cinq premières années d'ancienneté
• 144 heures de salaire pour la période d'ancienneté allant de 6 à 10 ans
• 192 heures de salaire pour la période d'ancienneté allant de 11 à 15 ans
• 240 heures de salaire pour la période d'ancienneté dépassant 15 ans.


mercredi 26 novembre 2014

Fiscalité :

Guide Pratique pour la Clôture d'un exercice social 



 Avant la clôture d'un exercice social  (Ex 2010), permettez-moi de vous présenter un petit guide sous forme des récomendations à suivre :

Capital social :

- Si le capital a connu une  augmentation durant l’exercice, vérifier l’existence d’un PV de AGE

et vérifier que les charges engagées suite à l’opération soient comptabilisées aux compte 2113 FRAIS D’AUGMENTATION DE CAPITAL, et amortis sur 5 ans.

Dettes de Financements :

- Pour les crédits CMT, Rapprocher les emprunts aux contrats, et le solde au 31/12/2010 de compte 1481 avec le montant restant dû apparu sur le tableau d’amortissement.

- Rapprocher aussi les intérêts sur emprunts aux contrats.

 Immobilisations :

- Faites un inventaire physique des immobilisations, et s’assurer que tous les éléments existant sont comptabilisés et inscrits dans l’actif de la société.

- Pour les cessions, retraits des immobilisations, vérifié qu’ils soient faits l’objet du calcul de la  VNA, et que le prix de cession soit déclaré et la TVA soit régularisée.

- Mettre à jour le plan d’amortissement, pour chaque immobilisation inscrit dans l’actif.

- Au niveau des amortissements, vérifier que le cumul des amortis pour chaque immobilisation est inférieur ou égal à la valeur d’entré.

- Vérifier que les immobilisations en non valeurs totalement amortis, sont annulées dans la comptabilité.

STOCK :

- Vérifier l’annulation du stock initial,

- Vérifier la constatation du stock final, et se procurer le PV d’inventaire du stock au 31/12/2010.

- Vérifier la constitution des provisions pour le stock

Comptes Clients :

- S’assurer de l’existence d’une analyse extra- comptable des comptes clients.

- S’assurer que tous les soldes clients  passés au 3421 sont débiteurs, et pour les soldes créditeurs, vérifier leur virement au compte 4421 CLIENTS AVANCE ET ACOMPTES.

- Vérifier le virement des comptes clients, douteux ou litigieux, au compte 3424 CLIENTS DOUTEUX ET LITIGIEUX,

Comptes Fournisseurs :

- S’assurer de l’existence d’une analyse extra- comptable des comptes  fournisseurs.

- S’assurer que tous les soldes fournisseurs  passés au 4411 sont créditeurs, et pour les soldes débiteurs, vérifier leur virement au compte 3411 FOURNISSEURS AVANCE ET ACOMPTES.

Comptes TVA :

- L’analyse des comptes TVA facturée, en rapprochant le solde TVA 4455 avec le solde client apparu sur la balance. (en vraisemblance, pour un taux TVA facturée à 20%, le solde clients/6, doit égal le solde TVA facturée)

- L’analyse des comptes TVA récupérable.

Comptes Trésorerie :

- Préparation des Etats de rapprochement bancaires pour chaque banque au 31/12/2010, ces états doivent motionnées pour chaque compte bancaire :

** Les chèques émis et non encore débiter par la banque.

**  les chèques remis à l’encaissement et non encore crédité par la banque

- S’assurer de la concordance des effets et chèque en portefeuille, avec les montants comptabilisés en 3425 (effets à recevoir- ou effets en portefeuilles), et le compte 51111 chèques en portefeuille.

- Se procurer un PV sur le rapport de Caisse, qui doit manifester l’inventaire physique des pièces en caisse au 31/12/2010 par pièces et par quantité. Ce rapport à signé par le régisseur, et un ou deux autres supérieurs hiérarchie.

Exemple :

**  02 pièces de 200 dirhams  = 400.00 dhs

** 10 pièces de 100 dirhams   = 1000.00 dhs

** 03 pièces de 50 dirhams      = 150.00 dhs

** 02 pièces de 20 centimes    = 40,00 cts

Total solde caisse au 31/12/2010 est de 1550,40 dirhams.

- Apurer le compte VIREMENT DE FONDS : 5115

- Analyse compte caisse : s’assurer que la caisse est toujours débitrice dans le grand livre comptable, jour par jour durant toute l’année

Les Charges :

- Vérifier que les charges leasing, soient rapprochées aux contrats

- Vérifier que les  charges loyers, soient exhaustives et rapprochées aux contrats et aux loyers précédents

** pour les loyers,  à vérifier aussi est ce qu’il y a une charge constatée d’avance pour le dernier mois de l’année (parfois on trouve dans quelque contrat que le loyer commence de 05/12/2010 au 04/01/2011)

- Charges d’assurances, rapprochés aux contrats, avec vérification des charges constatés d’avances.

- S’assurer que tous les matérielles de transports de la société sont assurés et passés dans la comptabilité.

- S’assurer de l’exhaustivité des charges de téléphones, mois par mois, et ligne par ligne

- Vérifier l’exhaustivité des charges d'Eau et d'Electricité. Et faites provisionné en Fournisseurs factures non parvenue, la consommation de mois 12/2010, facturée en 01/2011

- Vérifier l’exhaustivité des charges d’impôts et Taxes (s’assurer de l’existence des quittances de TP, TU, Vignette, …).

- Pour les achats de mois 01/2011, vérifier les BL, est ce qu’il ya une daté en 2010, qui doit fait l’objet d’une provision en 2010.

- S’assurer que les charges personnelles soient vérifiées avec l’état 9421.

- Constater les dotations aux amortissements,

Les Ventes :

- Valider le chiffre d'affaire avec le service commercial.

- Vérification du Suivi Numérique de la Série des Factures de Vente.

- Confirmer avec le service commercial, la dernière facture facturée en 2010, et aussi le dernier BL édité et que la marchandise dont l’objet est livrée et non.

- Vérifier les livraisons clients en 2010, à facturer en 2011 pour les comptabiliser en CLIENT FACTURE A ETABLIRE et les marchandises facturées en 2010, et que la livraison soit en 2011, à comptabiliser en PRODUITS CONSTATE D’AVANCE

- Vérifier les retours, les avoirs, remise, retournes, rabais, non encore facturé en 2010.

Divers débiteurs et divers créanciers :

- Apurer le compte transitoire ou d’attente : 3497.

- Confirmation écrite du solde Compte Courant avec les associés de la Sté.


fiscalité :
  PROJET DE LOI DE FINANCES POUR L’ANNEE 2015

Télecharger le projet de la loi de finances 2015


Télecharger le projet de la loi de finances 2015

- sur HULKLOAD :


- sur DEPOSITFILES :


Le projet de loi de finances pour l’année 2015 est établi selon les Hautes Orientations Royales, ontenues notamment dans les Discours du Trône, de la Révolution du Roi et du Peuple respectivement du 30 juillet et 20 août 2014 et du Discours Royal du 10 octobre 2014 prononcé à l’ouverture de la première session de la quatrième année législative de la neuvième législature.

Ce projet traduit également les priorités retenues par le Gouvernement à la lumière de son bilan à mi-mandat et qui témoignent de sa volonté et de son ambition à réussir l’implémentation de la constitution à travers la poursuite du processus d’édification d’un Etat de droit puisant ses valeurs des principes du pluralisme, de modernité, de solidarité, d’équité et de démocratie ainsi que de son ancrage régional et
international.

Le projet de loi de finances pour l’année 2015 constitue, ainsi, à plus d’un titre, une nouvelle étape dans la concrétisation des réformes structurelles et programmes prioritaires engagés par le Gouvernement et qui constituent la pierre angulaire pour le développement d’un modèle économique stimulant la croissance et la création de richesses au service de la prospérité commune de tous les citoyens dans toutes les régions du Royaume.

Ce projet intervient dans un contexte économique marqué par une fragilité de la croissance au niveau international et qui devrait enregistrer une progression en 2015.



lundi 24 novembre 2014



 Entrée en vigueur de l’Indemnité Pour Perte d’Emploi

 Entrée en vigueur de l’Indemnité Pour Perte d’Emploi

La Caisse Nationale de Sécurité Sociale informe ses entreprises affiliées et ses assurés, que la nouvelle prestation relative à l’Indemnité pour Perte d’Emploi (IPE), entrera en vigueur à partir du 1er Décembre 2014.

De ce fait, et conformément aux dispositions législatives et réglementaires afférentes à l’IPE, la cotisation correspondante sera calculée par application du taux de 0,57% au salaire déclaré dans la
limite du plafond en vigueur. Ce taux de cotisation sera ventilé comme suit :

• Part patronale : 0,38%
• Part salariale : 0,19%

Afin de permettre aux entreprises affiliées de s’acquitter de cette cotisation additionnelle qui sera exigible à partir du mois de décembre 2014, la CNSS a procédé à la modification, au niveau du Bordereau de Paiement des Cotisations du régime général, du taux de cotisation correspondant aux prestations sociales, en le portant de 12,89% à 13,46%.

A cet effet, la CNSS invite les entreprises affiliées, à prendre leurs dispositions afin d’intégrer les changements nécessaires avant l’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure.

Télecharger le document sur :

- HULKLOAD :


- DEPOSITFILE :


fiscalité : Revenus et profits fonciers

Revenus et profits fonciers au MAROC + exemple d'application

Revenus et profits fonciers + exemples d'applications

1 : Les revenus fonciers

On distingue deux sortes de revenus fonciers :

A. Les revenus tirés de la location d’immeuble agricole :

(Ex : location d’une ferme ou d’un terrain agricole…)
RBI = le Montant de la redevance (loyers)
RNI = RBI – les charges supportées par le propriétaire*.
* ces charges sont par exemple : les Amortissements du matériels et des installations (ex : système d’irrigation goutte à goutte)…

Exemple d’Application :

Mr X dispose d’une ferme qu’il loue en contre partie d’une redevance mensuelle de 100.000 Dhs.
Les amortissements constatés par le propriétaire sont de 300.000 Dhs/an.

T.A.F :

1. Calculer l’IR dû par Mr X au titre de l’exercice 2013.
2. La date limite pour faire la déclaration.
3. Calculer le montant de la contribution sociale pour la solidarité.

Corrigé :

1. RBI = 100.000 x 12 = 1.200.000 Dhs.
RNI = 1.200.000 – 300.000 = 900.000 Dhs.
IR = (900.000 x 38%) – 24.400 = 317.600 Dhs.
2. Avant le 1er Mars 2014.
3. la CSS :
RN d’impôt = 900.000 – 317.600 = 582.400Dhs.
(360.000 <= RNI <= 600.000)
Donc : CSS = 582.400 x 2% = 11.648 Dhs.

B. Les revenus tirés de la location d’immeubles non agricoles :

(Ex : location d’un appartement…)
RBI = Total des loyers + Les charges incombant au propriétaire mais supportées par le locataire (ex : travaux de peinture payés par le locataire…) – Les charges incombant au locataire mais supportées par
le propriétaire (Ex : charges de syndic, la taxe des services communaux…)

RNI = RBI – (RBI x 40%).
IR = (RNI x Taux correspondant) – somme à déduire – déductions des charges de famille.

* La déclaration doit être faite par le propriétaire au titre de l’exercice N. avant le 1er Mars N+1.

N.B : Les logements affectés gratuitement à l’habitation principale des ascendants et descendants du propriétaire sont exonérés de l’IR.

Exemple d’Application :

Mr Y dispose d’un immeuble (R+2).
* Au RC (Rez de Chaussée) : deux magasins, le premier est loué à 3.000 Dhs/mois, le deuxième est vacant.
* Au Premier étage : deux appartements même standing et même superficie, le premier est loué à l’état nu à 2.500 Dhs/mois, le deuxième est occupé gratuitement par un ami de propriétaire.
* Au deuxième étage : deux appartements, le premier occupé par les parents du propriétaire, le deuxième est loué à l’état nus 2.500 Dhs/mois, cet appartement est libéré le fin d’Octobre.
+ Mr Y est Marié, 4 Enfants à charge.

T.A.F :

1. Calculer l’IR dû par Mr Y.
2. Indiquer la date limite de la déclaration.
3. On suppose que le locataire du premier appartement a effectué des travaux de peinture d’un montant de 10.000 Dhs en 2013. 40% est imputé sur les loyers (4.000 Dhs pris en charge par le propriétaire, 6.000 pris en charge par le locataire).
Recalculer l’IR dû par Mr Y.

Corrigé :

1. le Montant de l’IR :
• La somme des revenus :
RC = (3.000 x 12) + 0 = 36.000
1ère Etage = (2.500 x 12) + (2.500 x 12) = 60.000
2ème Etage = 0 + (2.500 x 10) = 25.000
Total des revenus = 121.000 Dhs

• Revenu net imposable :

RNI = 121.000 – (121.000 x 40%) = 72.600 Dhs.
• IR :
IR = (72.600 x 30%) – 14.000 – (360 x 5) = 5.980 Dhs.
2. La date limite de déclaration :
Avant le 1er Mars 2014.
3. le Montant de l’IR :
RBI = 121.000 + 6.000 = 127.000 Dhs
RNI = 127.000 – (127.000 x 40%) = 76.200 Dhs
IR = (76.200 x 30%) – 14.000 – (360 x 5) = 7.060 Dhs.
A payer avant le 1er Mars 2014.
Paragraphe 2 : Les profits fonciers :
Les profits fonciers sont les bénéfices réalisés à la suite de la cession d’un immeuble.
• IR sur les profits fonciers (ex : TPI Taxe sur les Profits Immobiliers)
IR = Profit imposable x Taux (20%, 25% ou 30%)
• Les taux de l’IR sur les profits fonciers :
Les Immeubles : 20%
(Soit à l’intérieur ou à l’extérieur des périmètres urbains).
Les Terrains :
- A l’extérieur des périmètres urbains : 20%.
- A l’intérieur des périmètres urbains :
* 20% si le délai écoulé entre la date d’acquisition et la date de cession est inférieur ou égale à 4ans.
* 25% si le délai écoulé entre la date d’acquisition et la date de cession est compris entre 4ans et 6ans.
* 30% si le délai écoulé entre la date d’acquisition et la date de cession dépasse 5ans.

• Le Profit imposable :

PI = Prix de cession (le Prix estimer en cas de donation) – (commissions du courtier ou d’agence immobilier) – Prix d’achat ‘actualisé’– Les frais d’acquisition actualisés (Exemple des frais d’acquisition : Honoraires du notaire, les D.E, les frais de conservation foncière) §Légalement ces frais sont estimés à 15% du prix d’achat d’immeuble vendu) – Le montant des investissements ‘actualisé’
(Exemple : travaux de construction, frais de rénovations) – Les intérêts actualisées sur empreint contracté pour la construction…
N.B : l’IR sur profits fonciers à payer ne doit pas être inférieur à une cotisation minimale (CM).
CM = 3% du prix de cession.
La date limite pour faire la déclaration et le paiement d’impôt :
Dans les 30 Jours qui suive la date de cession.
Les exonérations :
* Vente d’un logement affecter à l’habitation principale du propriétaire lui même, pendant une durée supérieure ou égale à 6ans.
* Donation aux ascendants ou descendants, entre frères et soeurs et entre conjoints.
* Vente ou part de vente ne dépasse pas 140.000 Dhs/an…

Exemple d’application :

Mr Ali à vendu le 15-10-2013 un appartement au prix de 700.000 Dhs, cet appartement été toujours vacant depuis son acquisition en 2000 au prix de 300.000 Dhs. En 2004 il la rénover au prix de 40.000 Dhs.

T.A.F :

1. Calculer le montant de l’IR sur profits fonciers.
2. Calculer la CM et indiquer le montant de l’impôt que Mr Ali doit payer.
3. Indiquer la date limite pour déposer la déclaration et payer son impôt.
4. L’appartement a été affecté à l’habitation principale de Mr Ali depuis son acquisition. Calculer le montant de l’impôt.
5. L’appartement a été affecté à l’habitation principale de la fille de Mr Ali depuis la date d’acquisition. Calculer le montant de l’impôt.
6. Mr Ali a offert cet appartement à sa femme dans le cadre de la donation. Calculer l’impôt.
7. Donation faite au profit de la tente de Mr Ali, étant donné que l’appartement été toujours vacant. L’Impôt ?

 Info complémentaires :

* Coefficient d’actualisation :
2013/2000 = 1,50
2013/2004 = 1,45.
Corrigé :
1. Le montant de l’IR sur profits fonciers :
Profit Imposable = 700.000
– (300.000 x 1,5)
– (300.000 x 15% x 1,5)
– (40.000 x 1,45)
= 124.500 Dhs
IR = 124.500 x 20% = 24.900 Dhs
2. La CM :
CM = 700.000 x 3% = 21.000 Dhs.
3. Le montant à payer = IR/Profit foncier = 24.900 Dhs.
4. La data limite pour faire la déclaration et le paiement d’impôt est : 14-11-2013.
5. L’appartement a été affecté à l’H Principale de la fille de Mr Ali : L’IR a payer = 24.900 Dhs.
6. En cas de donation à la femme de Mr Ali :
L’IR a payer = 0 Dhs, (exonéré).
7. Donation à la tente de Mr Ali, l’appartement été toujours vacant : L’IR a payer = 24.900 Dhs,

vendredi 21 novembre 2014

Fiscalité : le Revenus salarial

le Revenus salarial au MAROC

le Revenus salarial au MAROC



Pour calculer l’IR sur salaire, il faut calculer d’abord :

• Salaire Global :

L’ensemble des rémunérations perçus par le salarié à savoir ; le salaire de base, les différentes primes (prime d’ancienneté, prime de productivité, prime de risque…), les différentes indemnités (indemnité de responsabilité, de déplacement, d’habillement, de logement…), les allocations familiales, les différents avantages (en nature et en espèce).

• Salaire Brut Imposable SBI :

SBI = S.G – Eléments exonérés.

 - Les Eléments exonérés :

- Allocations familiales (à raison de 200 Dh chacun pour les trois premiers enfants, 36 Dh chacun pour les trois suivants).
- Indemnités de déplacements justifiés.

• Salaire Net Imposable SNI :

SNI = SBI – Différentes déductions

- Les différentes déductions :

- Les frais professionnels :
F.P = [SBI – Avantages (indemnité de logement)] x un Taux qui vari de 20% à 40% selon la profession exercée par le salarié (généralement 20%).
-> Les frais professionnels sont plafonnés à 30.000 Dh/an. (2500Dh/ mois)
- Les cotisations CNSS :
Cot. CNSS = SBI * 4,29% (plafond de 3.088,8 Dh/an).
- La cotisation retraite complémentaire :
(Plafonnées à 6% du SBI).
- Les cotisations AMO (Assurance Maladie Obligatoire) :
2% de SBI pour le secteur privé.
2,5% de SBI pour le secteur public.
- Les intérêts rémunérant l’empreint contractée pour construire ou acquérir son logement affecter à son
habitation principale :
-> Si il s’agit d’un logement Economique dont le prix ne dépasse pas 250.000 Dh : on déduit toute la traite bancaire, aussi bien les intérêts que l’amortissement du principale.
-> Si il s’agit d’un logement non Economique on déduit seulement les intérêts dans la limite de 10% du SBI.

• L’IR sur salaire :

IR/Salaire = (SNI x taux correspondant) – Somme à déduire – Déductions sur charges de famille – 10% de cotisation Assurance Vie.
 - Les charges de famille :
360 Dh/an pour Enfant à charge.
360 Dh/an pour les épouses.
(Plafond : 6 individus à charges, 6*360 Dh/an)

- Le barème de calcul de l’IR :

         SNI annuel :                    Taux de l’impôt :                            Somme à déduire :
Inférieure à 30.000 Dh                   Exonérée                                               0
De 30.001 à 50.000 Dh                     10%                                               3.000
De 50.001 à 60.000 Dh                     20%                                               8.000
De 60.001 à 80.000 Dh                     30%                                              14.000
De 80.001 à 180.000 Dh                   34%                                              17.200
Surplus de 180.000 Dh.                    38%                                               24.400


N.B : c’est l’employeur qui est tenu de verser l’IR sur salaire de son personnel à l’administration fiscale chaque mois.

A partir de 2013 et pour 3ans, les Revenus nets d’Impôt mensuels supérieurs à 30.000 Dhs sont imposables à « la contribution sociale pour la solidarité » dont les taux sont :

               Revenus (annuels) = RNI – IR                                 Taux
                          RNI < 360.000                                                0%
                       360.000 <= RNI 600.000                                  2%
                      600.001F RNI F 840.000                                     4%
                          RNI > 840.000                                                6%

Revenu Net d’Impôt = Revenu Net Imposable – IR.

vous trouvez ci-dessus des exercices sur le le calcule des salaires :






fiscalité : l’impôt sur le revenu - IR

Revenus agricoles

Revenus provenant des exploitations agricoles


 - Sont exonérés jusqu’au 31-12-2013, la loi fiscale relative à ses revenus n’a pas encore vu le jour.

- Les bénéfices provenant des exploitations agricoles sont exonérés de tout impôt direct jusqu’au 31 décembre 2013.

mais dans le CGI 2014 les revenus agricoles Sont exonérés de l'impôt sur le revenu de manière permanente les contribuables disposant des revenus agricoles tels que définis à l’article 46  et réalisant un chiffre d’affaires annuel inférieur à cinq millions (5 000 000) de dirhams au titre desdits revenus, sous réserve des dispositions transitoires prévues à l’article 247-XXIII ci-dessous.
Toutefois, lorsque le chiffre d’affaires réalisé au cours d’un exercice donné est inférieur à
cinq millions (5 000 000) de dirhams, l’exonération précitée n’est accordée que lorsque ledit
chiffre d’affaires est resté inférieur à ce montant pendant trois (3) exercices consécutifs.

jeudi 20 novembre 2014

Fiscalité marocaine

Modèle d'annonce légale au MAROC

Modéle d'annonce légale au MAROC

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 raison social
adresse
ville
tel

Aux termes d’un acte sous seing privé en date du 00/00/0000  à  ADRESSE ,  Il a été  établi les Statuts d’une SARL dont les caractéristiques sont  les suivantes : -  Dénomination:   RAISON SOCIAL  SARL  (A.U)  d’Activité:

  ACTIVITE DE VOTRE SCTE    

-  Siège social :   ADRESSE .

-  Capital social de la société est fixé à 100.000,00 DHS divisé en  1000 parts de 100,00 Dhs chacune affectées en totalité à   Mr   GERANT    (1000 parts),   
La  société  durera  99 années à compter de sa date de constitution. 
Le dépôt  légal à été effectué  au greffe  du  tribunal de  1er  Instances d’VILLE Le    DATE   R/C n° 000000 .  La  société est  gérée  par   Mr   GERANT    .

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 - l'annonce légale 
 - NB :changer les mots en rouge

lien pour télécharger le Modèle de l'annonce légale au Maroc format WORD :

- sur HULKLOAD :

annonce légale maroc.doc

- sur DEPOSITFILES :

annonce légale maroc.doc


fiscalité marocaine

lettre de demande d'annonce légale au MAROC

lettre de demande d'annonce légale au MAROC       
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 raison social
adresse
ville
tel

             CASA le  18/10/2014
      

            A Monsieur,
       Le  Directeur du Journal  
        AL   HARAKA    Rabat



Objet :      Demande de Publication

       Monsieur,

Honneur de solliciter de votre haute bienveillance de bien vouloir  nous procéder
la  publication de notre société en constitution  dont  avis de constitution
ci-joint.

Nous  portons  à votre connaissance que nous somme une SARL et  notre activité

est :   ACTIVITE DE VOTRE SCTE    

-  Siège social :   ADRESSE.

 Comptons sur votre coopération,  Recevez Monsieur l’expression de nos salutations
  Les plus distinguées


 - demande d’insertion d’une annonce légale 
 - Lettre recommandée avec accusé de réception
 - NB :changer les mots en rouge

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

lien pour télécharger la demande d'insertion d'une annonce légale au maroc format WORD :

- sur HULKLOAD :

demande d'annonce légale maroc.doc

- sur DEPOSITFILES :

demande d'annonce légale maroc.doc




mercredi 19 novembre 2014

Fiscalité marocaine

L’Impôt sur le Revenu IR 

Revenus et Profits Imposables a l'impot sur le revenu




IR : est un impôt direct qui frappe les revenus et profits réalisés par les personnes physiques, ainsi que certaines sociétés de personnes n’ayant pas optées pour l’Impôt sur les Sociétés.

Revenus et Profits Imposables :

- Revenus provenant des exploitations agricoles.
- Revenus salariaux.
- Revenus professionnels.
- Revenus et profits fonciers .
- Revenus et profits de capitaux mobiliers.

- Revenus et profits des capitaux mobiliers.


fiscalité marocaine

Personnes assujetties a l'Impôt sur les Sociétés 


Impôt sur les Sociétés Au MAROC



- L’Impôt sue les Sociétés s’applique sur :

- Les sociétés de capitaux.
- Les SARL (Même l’EURL).
- Les sociétés de personnes dont un ou plusieurs associés sont des personnes morales.
- Les établissements publics qui se livrent à une activité à but lucratif (OCP, RAMSA, ONE…).
- Les coopératives de transformation dont le Chiffre d’affaires dépasse 5.000.000 Dhs (Pour la LDF 2014 – projet de loi : c’est
seulement les coopératives ayant un Chiffre d’Affaires dépasse 10.000.000 Dhs).
- Les associations : sur l’activité exercée à but lucratif (ex : les
salles de sport…).

- Les personnes imposables par option :

- Les sociétés de personnes dont tous les associés sont des personnes physiques.

- Exclusions :

Les coopératives qui ne font pas de transformation quelque soit le chiffre d’affaires réaliser.
- Les coopératives de transformation mais dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 5.000.000 Dhs (ne dépasse pas 10.000.000 Dhs Selon la Loi De Finance 2014 – Projet de loi).

- Les entreprises exportatrices exonérées totalement de l’IS sur le chiffre d’affaires réalisé à l’export pendant 5 ans (à compter de la date de la 1ère opération d’exportation) au delà de cette période (5ans) ces entreprises sont soumises à un taux réduit de 17,5%.

N.B : Si les bénéfices réalisés par la société exportatrice sont inférieurs à 300.000 Dhs, cette société est soumise à un taux réduit de 10%.

- Les établissements hôteliers : bénéficient d’une exonération de 100% de l’IS pendant 5 ans sur le chiffre d’affaires réalisé en devise (à compter de la date de la première opération d’hébergement réaliser en devise) au-delà de cette période (5ans) un taux réduit de 17,5% ou 10% dans le cas où le chiffre
d’affaires est inférieur à 300.000 Dhs –le même cas pour les entreprises exportatrices-.

- Les entreprises implantées dans les régions défavorisées (éligibles) : Es-semara, Guelmim, Jerada, Laâyoune, Larache, Nador, Oued-Ed-Dahab, Oujda-Angad, Tan-Tan, Taounate, Tata, Taza, Tétouan. Ces entreprises sont Soumises à un taux réduit de 17,5% ou bien 10% (CA < 300.000 Dhs).

- Les exploitations agricoles dont le C.A ne dépasse pas 35.000.000 Dhs (pour 2014-2015) –projet de loi.

mardi 18 novembre 2014

Fiscalité Marocaine :

       LA COTISATION MINIMALE - CM


comment calculer LA COTISATION MINIMALE au maroc






·         LA COTISATION MINIMALE

I- Définition:

Le montant de l’impôt dû par les sociétés, autre que les sociétés étrangères imposées forfaitairement ne peut être inférieur pour chaque exercice à une cotisation minimale.

II- Assiette de la cotisation minimale :

- chiffre d’affaire
- produits accessoires
- produit financiers sauf élément exonérés
- subventions primes et dons reçus rapportes à l’exercice ou ils étaient perçus, toutefois les subventions d’investissement peuvent être reparties sur 5 ans

III- Taux de la cotisation minimale :

- 0,5 % : taux normal
- 0,25 % : il est appliqué pour le calcul de la cotisation minimal des sociétés dont les prix réglementés par l’état (distributeur de butane, de carburant, des huileries……)
- Le montant de la cotisation minimale ne peut être inférieur à 3000 dhs

IV- calcul de la cotisation minimal (C M) :

C M = 0,5 % ou 0,25 % (chiffre d’affaire + produits d’accessoires + subventions primes et dont reçus)

Cas de prorata :

- C M théorique = 0,5 % ou 0,25 % (chiffre d’affaire + produits d’accessoires + subventions primes et dont reçus)

- prorata = chiffre d’affaire + produits d’accessoires + subventions primes et dont reçus – exonérés
chiffre d’affaire + produits d’accessoires + subventions primes et dont reçus

- C M pondérée = C M théorique * prorata

V- L’exonération de la cotisation minimale :

L’article de la loi exonéré toutes les société nouvellement constituées de la cotisation minimale pendent les 36 premières mois d’activité, toutefois la loi a limité cette exonération a une période qui ne peut dépasser 60 mois à partir de la date de cotisation qui prend effet de la date d’inscription au rôle des patentes.

lundi 17 novembre 2014

imprimé etat 9421 au maroc

Réf : adc_040f_13e

DECLARATION DES TRAITEMENTS ET SALAIRES


lien pour télécharger le Formulaire de l'Etat 9421 MAROC :

- sur HULKLOAD :


- sur DEPOSITFILES :




NB : il faut déposer l’état 9421 même si les salaries sont exonérés.Dans la fiche traitements et salaires tu mets néant.
comment calculer l’IR net salarial au MAROC

comment calcul de l’IR net salarial MAROC



 APPLICATION :

La rémunération brute de “ M. YAMANI ”, marié et père de 3 enfants, est constituée comme suit :
-Salaire de base 9.000,00;
-Prime d’ancienneté 1.800,00;
-Frais de déplacement 700,00;
-Prime de rendement 550,00;
-Logement 2.200,00. Travail à faire Calculer l’IR sur salaire de “ M. YAMANI ”.

SOLUTION :

Salaire brut = Salaire de base + Prime d’ancienneté + Frais de déplacement + Prime de rendement + Logement. = 9.000,00 + 1.800,00 + 700,00 + 550,00 + 2.200,00 = 14.250,00.
-Salaire brut imposable : SBI = 14.250,00 –700,00 = 13.550,00

-Salaire net imposable : SNI = SBI – abattement 20% – cotisation prestations sociales – cotisations AMO = 13.550,00 – (20 % x 11.350,00 (1)) – (6.000,00 (2) x 4,29%) – (1 3.550,00 x 2%). = 13.550,00 - 2.270,00– 257,4 – 271,00. = 10.751,60 1) Base calcul de l’abattement : (13.550,00 – 2.200,00), plafond 2500 DH / mois. 2) Plafond de 6.000,00.

-IR brut Le salaire de « YAMANI » est situé dans la tranche (6.666,68 – 15.000,00 )
 IR brut = (10.751,60 x 34%) – 1.433,33 = 2.222,21.
IR net = IR brut – déductions familiales = 2.222,21 – (30,00 x 4 (3)) = 2.102,21.
3)l’épouse + 3 enfants.

dimanche 16 novembre 2014


demande model J au MAROC

demande model J au MAROC



                                                                                                         Casablanca, le 00/00/0000
Secrétariat en greffe du
Tribunal de Commerce
de Casablanca.



Objet : Demande d’imprimé de
Registre de Commerce Modèle « J».
R.C N° 111111



Monsieur,


Nous avons l’honneur de vous demander de bien vouloir nous délivrer deux imprimé de Registre de Commerce modèle « J » .

En vous remerciant par avance,

Veuillez agréer, Monsieur le secrétaire - greffier, l’expression de nos salutations les plus distinguées.



NB + 20 DH DE TIMBRE



                                                                                                                             Signer

Télécharger Format word sur :





model demande model j

model demande model j maroc



télécharger demande model j maroc

- HULKLOAD :


- DEPOSITFILE :

vendredi 14 novembre 2014

Comment calcul de l’IR net salarial au MAROC

Comment calcul de l’IR net salarial au MAROC


APPLICATION :

« M. ABDELALI » perçoit un salaire mensuel de 5.000,00, une prime d’ancienneté de 10% et une indemnité de déplacement 500,00. La société cotise à la CNSS et à la CIMR (6%). « M. ABDELALI » est marié et père de deux enfants. Travail à faire : Calculer l’IR sur salaire de Mr. ABDELALI.

SOLUTION :

Salaire brut = Salaire de base + prime d’ancienneté.
= 5.000,00 + (5.000,00 x 10%) + 500,00
= 6.000,00.
Salaire brut imposable
SBI = 6.000,00 - 500,00= 5.500,00
Salaire net imposable :
SNI = SBI – abattement forfaitaire – cotisation prestations sociales
– cotisations AMO – cotisations CIMR.
= 5.500,00 – (20% x 5.500,00) – (5.500,00 x 4,29%) – (5.500,00 x 2%) – (5.500,00 x 6%)
= 5.500,00 – 1100,00 – 235,95 – 110,00 – 330,00 = 3.724,05.
Calcul IR brut
Le SNI de « ABDELALI » se situe dans la tranche d’impôt de 10% (2.501,00 – 4.166,67
IR brut = (3.724,05 x 10%) – 250,00
= 122,41
Calcul IR net
IR net = IR brut – déductions familiales
         = 122,41 – (30,00 x 3) = 32,41.
taxe professionnelle au MAROC

 Réf_adc_062f_12e

Télécharger l'imprimé de la taxe professionnelle maroc pdf

Télécharger l'imprimé de la taxe professionnelle maroc

Télécharger le formulaire adc_062f_12e
Télecharger l'imrimé  adc_062f_12e

Sur HULKLOAD :


Sur Dépositfiles :


La base imposable de la TVA au MAROC

La base imposable de la TVA au MAROC

Le CA imposable comprend le prix des marchandises, des travaux ou des services et les recettes  accessoires qui s’y rapportent, ainsi que les frais, droits et taxes y afférents, à l’exception de la
TVA.

Le CA est constitué :

􀂃 pour les opérations de promotion immobilière, par le prix de cession de l'ouvrage, diminué du
prix du terrain actualisé par référence aux coefficients afférents aux profits immobiliers.

Toutefois, lorsqu'il s'agit d'immeuble destiné autrement qu'à la vente, la base d'imposition est
constituée par le prix de revient de la construction ; 
􀂃 pour les opérations de lotissement, par le coût des travaux d’aménagement et de viabilisation
􀂃 pour les opérations d'échange ou de livraison à soi- même, par le prix normal des marchandises,
des travaux, ou des services au moment de la réalisation des opérations ;
􀂃 pour les opérations réalisées par les banques, par le montant des intérêts, escomptes, agios et autres
produits.



jeudi 13 novembre 2014


Champ d’application de la TVA au maroc 


Champ d’application de la TVA


 La TVA s’applique aux activités industrielles,artisanales, commerciales, aux professions libérales, ainsi qu’aux opérations d’importation.
 Les commerçants détaillants sont obligatoirement imposables lorsque le chiffre d’affaires (CA) réalisé au cours de l’année est supérieur ou égal à 2.000.000 DH.