Nouveautés

Espace publicitaire à louer Espace publicitaire à louer Solution pour les fiduciaires et les experts comptables Solution pour les fiduciaires et les experts comptables 
l'Déposez votre CV

vendredi 4 janvier 2019

espace entreprises, economie, fiduciaire

Les recettes fiscales encaissées par la DGI en 2018


La DGI a encaissé, pour le compte de l’Etat, plus de 149 milliards de DH de recettes fiscales en 2018, soit 6 milliards de plus qu’en 2017. Un chiffre qui colle aux objectifs fixés en début d’année. Voici le détail par type d’impôt.

La DGI a encaissé, pour le compte de l’Etat, plus de 149 milliards de DH de recettes fiscales en 2018, soit 6 milliards de plus qu’en 2017. Un chiffre qui colle aux objectifs fixés en début d’année. Voici le détail par type d’impôt.
149,4 milliards de dirhams. C’est selon nos sources, l'arrêté préliminaire des recettes fiscales nettes encaissées par la DGI pour le compte de l’Etat durant l’année 2018, soit une augmentation de 4,3% par rapport à l’année 2017. Un chiffre qui colle à peu près à l’objectif affiché par les services de Omar Faraj en début d’année (149,5 milliards de dirhams).
Par catégorie d’impôt, c’est l’IS qui a généré le plus gros de la recette nette de l’année avec un montant collecté de 52,4 milliards de dirhams, en amélioration de 1,1% par rapport à 2017. Il est suivi de l’IR, qui affiche une recette nette de 43,6 milliards, signant une belle progression de 7,1%. La TVA à l’intérieur a généré quant à elle 31,7 milliards (+5,8%), tandis que les droits d’enregistrement et de timbres (DET) ont affiché une recette nette de 17,9 milliards (+2,8%).

Voir les détails de toutes les recettes dans le tabeau en bas.

espace-entreprises, fiduciaire, economie

7,3 milliards de remboursement de TVA

A noter que les recettes brutes ont atteint au titre de 2018 plus de 158 milliards de dirhams. Un montant qui est retraité des remboursements effectués par l’Etat aux contribuables, essentiellement ceux se rapportant à la TVA qui ont atteint 7,3 milliards de dirhams à fin décembre 2018.

Ces recettes ont alimenté pour l’essentiel le budget général de l’Etat. La part revenant à l’Etat étant selon nos sources de 132,3 milliards de dirhams, en progression de 2,9% par rapport à l’année 2017. Le reste étant réparti entre les différentes collectivités territoriales: 30% de la TVA, et 4% de l'IS et de l'IR.

Le boursier.ma

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire