Nouveautés

Booster votre activité avec un site e-commerce Espace publicitaire à louer Solution pour les fiduciaires et les experts comptables Solution pour les fiduciaires et les experts comptables 
l'Déposez votre CV

lundi 6 janvier 2020

economie, fiduciaire, comptabilité marocaine

Le Nouveau Modèle de Développement du Maroc

Démarche méthodologique 

I. Le Maroc est un pays qui possède de nombreux atouts et qui peut

aspirer à une ambition de développement

1. Exploiter les atouts du Maroc 
2. ...et capitaliser sur ses réalisations
3. ... en partant des fondamentaux de notre projet de société et
des orientations de Sa Majesté le Roi 
4. ... et se donner une nouvelle ambition légitime de développement 

II. Le modèle de développement actuel n’est pas en mesure

de concrétiser cette ambition 
1. La prospérité ? 
2. L’épanouissement et le développement des capacités?
3. L’inclusivité? 
4. La solidarité ?
5. L’égalité des chances ? 
6. La durabilité ?

III. La panne du modèle actuel crée de la défiance et de la fragilité 

1. Une polarisation de plus en plus forte s’installe
2. Une corruption entrainant une fragilisation du lien social 
3. Un manque de transparence et de reddition des comptes conduisant
à un effritement de la confiance dans les institutions 
4. La légitimité des corps intermédiaires remise en cause par les citoyens 

IV. Six faiblesses principales hypothèquent la concrétisation

de l’ambition souhaitée 
1. Les citoyens ne sont pas pourvus des conditions et des moyens pour
une contribution effective au développement 
2. Les femmes demeurent à la marge du développement
3. Un monde rural isolé, peu équipé et ne contribuant pas suffisamment
au développement du pays
4. Un système de privilèges qui accentue l’exclusion et ralentit
l’ensemble de la croissance 
5. Des entrepreneurs soumis à des contraintes limitant leur initiative
et réduisant les champs d’opportunités 
6. Une orientation générale peu lisible des politiques publiques et une
exécution souvent lente et inefficiente 

V. Les grands choix pour recréer la confiance et faire du Maroc

un pays solidaire et prospère pour tous ses citoyens 
Choix 1 : Un système d’éducation et de formation national, centré sur l’apprenant, basé
sur la capacitation, la responsabilisation et la motivation des acteurs, dans
l’objectif de former un citoyen acteur du progrès économique et social 
Choix 2 : Une nouvelle génération de services publics performants et accessibles
basés sur la responsabilisation des acteurs et tirant complètement parti de
l’opportunité de la transformation digitale 
Choix 3 : Un environnement garantissant une concurrence saine et régulant
les avantages, la rente de situation et les privilèges pour favoriser
l’investissement productif efficient et réduire les inégalités 
Choix 4 : Une transformation structurelle de l’économie, inclusive de l’informel,
portée par l’entrepreneuriat et l’innovation et visant l’émergence industrielle
Choix 5 : Des femmes autonomes, actrices de développement et exerçant leurs droits
pour une pleine participation à la vie économique, sociale, politique et culturelle
Choix 6 : Un monde rural intégré, valorisé, attractif et connecté 
Choix 7 : Une solidarité organisée visant la réduction des inégalités sociales
et territoriales, apportant une protection sociale universelle et financée par
une juste contribution des citoyens
Choix 8 : Un capital naturel protégé, valorisé de manière soutenable pour favoriser
la croissance durable ........................................................................ 97
Choix 9 : Un Etat de droit garant de l’intérêt général menant une action publique
territorialisée basée sur la cohérence, la transparence, l’efficacité
et l’évaluation systématique 

VI.Consolider ensemble notre « communauté de destin » 

Annexes 
  • Annexe 1 : Liste des institutions et acteurs auditionnés
  • Annexe 2 : Liste des membres du groupe de travail
  • Annexe 3 : Liste des experts internes 
  • Annexe 4 : Résultats de la consultation des citoyens sur le NMD 
  • Annexe 5 : Références bibliographiques 

Fruit d’un large processus de concertation et établi selon une approche participative,
globale et intégrée, le présent document constitue la contribution du CESE au chantier
de réflexion autour du nouveau modèle de développement. Il a été réalisé selon une
approche aussi bien réaliste qu’ambitieuse, tenant compte des changements rapides
et forts de notre société et des mutations économiques, sociales, technologiques et
environnementales à l’œuvre à l’échelle internationale.
Conformément à l’article 3 de la loi organique N° 128-12, le présent rapport s’est focalisé
sur les domaines de compétence du CESE : l’économique, le social et l’environnemental.
Il capitalise sur les travaux de différents acteurs institutionnels ayant traité de ce sujet, y
compris les précédents rapports et avis publiés par le CESE. Il met en exergue également
les conclusions des débats ayant émaillé les auditions et ateliers organisés par le groupe
de travail chargé de l’élaboration de la contribution du CESE au nouveau modèle de
développement. A cet égard, il a été permis de mener une série de rencontres avec
59 acteurs et parties prenantes concernés1

en plus de réunions avec les cinq catégories
composant le Conseil. La finalité était de croiser les points de vue et faire émerger un
consensus sur les déterminants du nouveau modèle de développement escompté.
Parallèlement, le Conseil a lancé auprès des citoyens une consultation en ligne2
en vue
de recueillir leurs opinions et perceptions au sujet des défis et priorités dudit modèle.
Il convient de souligner qu’en apportant sa contribution au chantier de réflexion autour
du nouveau modèle de développement, le CESE n’a pas vocation à se substituer
aux acteurs institutionnels susvisés. L’objectif du Conseil est de donner une lecture
des limites qui peuvent expliquer « l’essoufflement » du modèle actuel, de proposer
les grands choix du nouveau modèle, tout en préconisant une liste non-exhaustive
d’actions de portée stratégique, concrètes et complémentaires aux mesures prévues
par les institutions publiques concernées
.

0 commentaires :

Publier un commentaire