Nouveautés

Booster votre activité avec un site e-commerce Espace publicitaire à louer Solution pour les fiduciaires et les experts comptables Solution pour les fiduciaires et les experts comptables 
l'Déposez votre CV

lundi 24 août 2015

PRINCIPES GÉNÉRAUX DE GESTION DE STOCK

PRINCIPES GÉNÉRAUX DES GESTION DE STOCK



 La gestion des approvisionnements doit permettre :

 • à l’entreprise commerciale de disposer des marchandises dont elle a besoin pour répondre à la demande des clients,
• à l’entreprise industrielle de disposer des matières premières et fournitures nécessaires à la fabrication de produits finis.

Par conséquent, c’est donc soit à partir des prévisions de ventes de marchandises soit à partir des programmes de production qu’il faudra définir une politique d’approvisionnement.

1. Les politiques d'approvisionnement.

 La cadence des approvisionnements peut se faire selon différents rythmes :

• soit un approvisionnement unique pour l’ensemble d’un exercice (année),
• soit un approvisionnement par période, à intervalle de temps régulier (semaine, mois, trimestre, semestre), pour des quantités variables en fonction des besoins.
• soit pour des quantités constantes selon des intervalles de temps irréguliers,
• soit selon les besoins ponctuels ou immédiats.

Cette politique d’approvisionnement induit un niveau de « stock zéro » car le réapprovisionnement n’est effectué qu’au moment du besoin.

Elle est qualifiée de « flux tendus » ou de « juste à temps ».Cette solution est actuellement utilisée par les entreprises du secteur « automobiles ». Elles doivent cependant s’assurer de la capacité des fournisseurs et des transporteurs à livrer les éléments nécessaires sans délai. Elles transfèrent la charge du stockage sur le sous-traitant qui devient très dépendant des besoins de son client.

 Qu’elle que soit la politique d’approvisionnement définie, la gestion des livraisons doit être planifiée et organisée. Un suivi permanent est indispensable.

2. Les coûts liés aux approvisionnements.

 La gestion des commandes entraîne des charges variables selon le nombre de commandes. Il s’agit du coût de passation ou coût de lancement de commandes : charges de personnel, suivi administratif et logistique, charges de transport, charges de réception et de manutention…

La détention d’un stock conduit à des charges liées au stockage. C’est le coût du stockage ou coût de possession du stock : dépenses d’assurances, de surveillance, d’amortissement des installations, location et entretien des locaux, charges liées à la disparition et à la détérioration des éléments stockés,

Le coût total annuel de gestion du stock est égal à la somme du coût de passation des commandes de l’année et du coût de possession du stock de l’année.

Toute erreur de prévisions d’approvisionnements, tout retard de livraison risque d’avoir pour conséquence un manque de marchandises ou de matières premières coûteux sur le plan industriel et sur le plan commercial : coût de la rupture de stock ou coût de la pénurie.

0 commentaires :

Publier un commentaire